MES CONSEILS POUR SE METTRE AU RUNNING

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu ma dernière story dans laquelle je vous faisait part d'un événement important et assez inattendu dans ma vie : hier j'ai fait mon premier run en solo. Je ne pensais vraiment pas que ce serait possible un jour, surtout après plus de cinq ans sans aucune activité sportive et sept années de tabagisme très important - à raison d'un paquet minimum par jour. 

Je n'ai pas la prétention de me définir comme experte en running, je cours maintenant depuis à peu près trois mois, à raison de trois fois par semaine. Je suis encore une débutante, mais il y a quelques conseils que je voulais partager avec vous si vous souhaitez vous lancer.

TROUVER SA MOTIVATION

Cela peut paraître idiot, mais c'est pourtant le point le plus important. Pourquoi voulez-vous courir ? Pour perdre du poids, vous raffermir, vous vider la tête, etc. Il existe plusieurs raisons, il vous suffit juste de trouver la bonne qui vous fera tenir afin de ne pas abandonner au bout d'une semaine. Une fois que vous avez votre objectif, gardez-le en tête à chaque session. Tout est dans le mental, vraiment. Pour reprendre mon parcours personnel, j'ai commencé à faire du trail en hiver, la nuit, avec des températures en dessous des 10°C, sous la pluie - parfois même l'orage - et forcément, dans la boue. Tout autant de raisons de repousser la séance au lendemain, quand il ferait meilleur, moins froid, etc. Non. J'avais mon objectif, et je m'y suis tenue. Aujourd'hui avec les beaux jours, le parcours me paraît d'une facilité déconcertante, je ne regrette pas du tout d'avoir commencé « à la dure ».



INVESTIR DANS LE BON MATÉRIEL

Un des gros avantages de la course, c'est que, contrairement à beaucoup d'autres discipline, cela ne coûte pas cher. Pour autant, il ne faut pas négliger un petit investissement de base. Contrairement à ce que j'ai pu lire à droite à gauche, et à moins de préparer un marathon où les J.O., il ne vous faudra qu'une bonne paire de baskets et un short ou un leggings - je pars de principe que tout le monde à un t-shirt et un pull dans son dressing. Tout comme moi, vous pouvez profiter des soldes pour vous équiper : j'ai acheté ma paire de basket 30€ et un leggings à moins de 15€. C'est tout.

AVOIR UNE IDÉE GLOBALE DU RYTHME

Combien de fois par semaine allez-vous courir ? Quel sera le parcours ? Ce sont des questions qu'il faudra vous poser avant de partir, histoire de ne pas vous lancer à l'aveuglette. J'ai commencé à courir avec T. qui avait suffisamment d'expérience pour me guider et me conseiller, mais aussi qui a su m'encourager et me forcer à me dépasser. Il existe aussi des groupes sur les réseaux sociaux et des applications destinées à regrouper des coureurs. A mon sens c'est beaucoup mieux de courir à plusieurs pour commencer : cela va vous aider à trouver votre rythme en plus d'être plus motivant et stimulant.

BIEN S'HYDRATER AVANT ET APRÈS

Avant de partir, buvez un grand verre d'eau (et mangez suffisamment aussi - n'allez pas croire que courir à jeun vous fera maigrir plus vite ou brûler davantage de calories, vous risquez juste une hypoglycémie et/ou un malaise). Idem lorsque vous rentrez, pensez à vous réhydrater suffisamment.

LES PETITS EXTRA QUI FONT PLAISIR

Il y a quelques habitudes que j'ai prise aussi en rentrant d'un entraînement. Après la douche je m'offre un moment bien-être rien qu'à moi : masque, gommage, sérum, etc. Bref, j'hydrate ma peau en profondeur (je vous ferai une routine post-training si ça vous dit) - et toujours une bonne couche de ma crème Vinésime de l'amour (je vous renvois à mon article si vous ne l'avez pas lu !)

Comme j'ai commencé à courir seule hier, je me suis aussi préparé une playlist de musiques motivantes, et une autre un peu plus calme pour le trajet du retour et les étirements. Pour suivre les entraînements, j'ai aussi téléchargé l'application RunKeeper, qui permet de suivre le trajet effectué, le nombre de kilomètres parcourus, la vitesse moyenne etc. Vous pouvez paramétrer des objectifs, suivre des plans d'entrainement... Elle est assez intuitive et plutôt complète, à voir sur le long terme.




Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour vous lancer, il ne vous reste plus qu'à enfiler vos baskets ! Vous trouverez votre rythme petit à petit, suivez votre intuition, écoutez votre corps et croyez en vous ! Je suis la preuve vivante qu'avec un minimum de volonté, tout le monde peut le faire, alors pourquoi pas vous ?

Je vous fais de gros bisous et vous dis à très vite !